comment obtenir un prêt bancaire professionnel

Le monde entrepreneurial est truffé de défis et parmi les plus conséquents, se trouve l’obtention d’un crédit professionnel. Il s’agit d’un outil crucial pour bon nombre d’entreprises cherchant à se développer, à démarrer ou même à relancer leurs activités. Rémy Caussaint, un ex-banquier et actuel courtier, nous donne un aperçu des points essentiels à considérer lorsqu’on cherche à obtenir un tel prêt.

Qu’est-ce que le prêt bancaire professionnel ?

Le prêt bancaire professionnel est un instrument financier spécialement conçu pour répondre aux besoins des entreprises. Contrairement aux prêts personnels ou immobiliers, il cible spécifiquement les besoins professionnels tels que la création d’une entreprise, son développement, l’achat d’équipements ou encore l’acquisition de locaux. Sa structure et ses modalités sont adaptées aux spécificités et aux cycles économiques des entreprises.

La préparation : le socle de votre demande
Le point de départ pour toute demande de crédit est la préparation. Un business plan solide est un document incontournable. Il permet non seulement d’exprimer votre vision, mais aussi de démontrer que vous avez une stratégie claire pour atteindre vos objectifs. Rémy Caussaint, expert dans le domaine, insiste sur l’importance de ce document, soulignant qu’il doit relater ce que l’entrepreneur compte faire et comment. De plus, il doit présenter une section chiffrée pertinente qui parlera aux banquiers.


Comprendre le Crédit Professionnel

Le crédit professionnel répond aux besoins spécifiques des entreprises, que ce soit pour financer une création, une reprise ou même un développement. Il peut s’agir de l’achat d’un fonds de commerce, de travaux d’aménagement ou même de l’acquisition d’une voiture pour les besoins de l’entreprise. Mais obtenir ce financement nécessite une préparation rigoureuse et une compréhension des attentes des banques.


Préparation du Dossier : La Clé de la Réussite

Avant toute demande, la première étape cruciale est la rédaction d’un business plan solide. Ce document, souvent négligé, est la vitrine de votre projet et doit démontrer sa viabilité financière. Il raconte votre histoire, explique votre vision et présente des prévisions chiffrées. Ensuite, le plan de financement est un autre élément incontournable. Il donne une vue détaillée des fonds nécessaires et comment ils seront utilisés. Rémy souligne l’importance de ces deux documents en les qualifiant d’incontournables. Mais il n’est pas toujours simple de les élaborer seul. C’est ici que le rôle du courtier prend tout son sens. Il peut orienter, conseiller et surtout aider à affiner ces éléments pour maximiser les chances d’approbation du prêt. De plus, avec son réseau et sa connaissance du marché, le courtier peut orienter l’entrepreneur vers les meilleures offres.

Un business plan détaillé pour un pret pro

a préparation d’un business plan détaillé est cruciale lorsque vous sollicitez un prêt professionnel. Dans l’interview de Rémy Caussaint, il est souligné que c’est l’un des documents incontournables que les banquiers attendent des chefs d’entreprise. Voici un guide étape par étape pour préparer un business plan détaillé pour un prêt professionnel :

1. Introduction:

  • Présentation de l’entreprise : Fournissez une brève description de votre entreprise, de sa mission et de sa vision.
  • Objectifs du prêt : Expliquez pourquoi vous sollicitez ce prêt et comment les fonds seront utilisés.

2. Description de l’entreprise:

  • Historique : Parlez de la genèse de votre entreprise.
  • Structure juridique : Précisez le type de votre entreprise (SARL, SAS, etc.)
  • Produits/Services : Détaillez les produits ou services que vous offrez.
  • Marché cible : Identifiez votre public cible et sa taille.

3. Analyse de marché:

  • Tendances du marché : Expliquez les tendances actuelles de votre marché.
  • Concurrence : Identifiez vos principaux concurrents et ce qui vous distingue d’eux.
  • Positionnement : Détaillez comment vous souhaitez positionner votre entreprise sur le marché.

4. Stratégie de marketing et de vente:

  • Stratégie de prix : Comment avez-vous fixé vos prix ?
  • Promotion et publicité : Détaillez les méthodes que vous utiliserez pour promouvoir votre entreprise.
  • Stratégie de vente : Comment allez-vous vendre vos produits/services ?

5. Plan opérationnel:

  • Fournisseurs : Qui sont vos principaux fournisseurs ?
  • Logistique : Comment allez-vous produire, stocker et livrer vos produits/services ?
  • Équipements et actifs : Détaillez les équipements nécessaires à votre opération.

6. Organisation et équipe:

  • Structure de l’équipe : Qui sont les membres clés de votre équipe et quelles sont leurs responsabilités ?
  • Backgrounds : Mettez en avant l’expérience et les compétences des membres de votre équipe.

7. Prévisions financières:

  • Projections de revenus : Estimez vos revenus pour les prochaines années.
  • Bilan prévisionnel : Estimez vos actifs, passifs et capitaux propres.
  • Flux de trésorerie : Détaillez comment vous prévoyez de maintenir une trésorerie positive.
  • Point mort : À quel moment votre entreprise sera-t-elle rentable ?

8. Demande de financement:

  • Montant du prêt : Précisez combien vous sollicitez.
  • Conditions de remboursement : Proposez une structure de remboursement pour le prêt.
  • Garanties : Indiquez les garanties que vous pouvez offrir à la banque.

9. Annexes:

  • Fournissez tout document complémentaire, comme les études de marché, les contrats avec les fournisseurs ou les clients, etc.

N’oubliez pas de structurer votre business plan de manière claire et concise. Il est également essentiel de fournir des données chiffrées précises et justifiables. L’objectif est de convaincre le prêteur de la viabilité de votre entreprise et de votre capacité à rembourser le prêt


Les Garanties et le Coût du Crédit

La caution est souvent un point d’interrogation pour de nombreux chefs d’entreprise. La caution solidaire est une garantie que la banque peut exiger. Elle implique que si le prêt n’est pas remboursé, le garant (souvent le chef d’entreprise) sera tenu de le rembourser. Toutefois, il existe d’autres formes de garanties, et la caution n’est pas toujours nécessaire. Côté coûts, il est essentiel de comprendre que le taux d’intérêt n’est qu’une partie de l’équation. L’assurance, les garanties et d’autres frais doivent également être pris en compte pour avoir une vision complète du coût total du prêt.


Conclusion:

L’obtention d’un crédit professionnel est un parcours jalonné d’étapes et de décisions. Avec une préparation adéquate et une compréhension claire des attentes des banques, les entrepreneurs peuvent maximiser leurs chances de succès. Après tout, un bon financement est souvent le tremplin vers la réussite entrepreneuriale. Cela soulève une question importante: êtes-vous prêt à relever le défi et à mettre toutes les chances de votre côté?

Retour en haut